Poma

Montagne Leaders n°259 (Janv./Fév. 2017)

Lundi 20 Février 2017

Nous n’héritons pas de la montagne de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants…

Ce pourrait être une déclinaison de la célèbre citation, rendue populaire par Antoine de Saint-Exupéry mais dont l’origine prête encore à discussion.
Que l’on évoque ici la montagne, ou la terre dans la version originale de ce proverbe, l’idée est identique : nous n’avons que la garde ponctuelle de cet environnement, avec la chance d’en profiter et la mission de le gérer en bonus pater familias afin de le rendre en bon/meilleur état aux générations futures.
Se démenant dans l’enchevêtrement législatif français, toutes les forces vives se sont mobilisées pour se doter d’un acte II de la loi Montagne, protecteur tout en étant le moins contraignant possible... pour aujourd’hui et aussi pour les générations à venir.
Malgré leurs contraintes, les opérateurs de domaines skiables aussi se sont démenés l’an passé pour afficher un niveau d’investissements respectable. On souhaiterait toujours mieux … Eux souhaitaient simplement une neige un tant soit peu au rendez-vous, pour la troisième saison d’affilée ! Pour connaître des conditions d’exploitation dans la norme, mais aussi pour que les mauvaises interprétations du « réchauffement climatique » n’anéantissent pas l’ambition des prochaines générations de venir vivre et revivre l’expérience Montagne.
Que l’on soit exploitant, élu, aménageur, parlementaire, fournisseur, ou simple pratiquant de la montagne, on s’interroge sur ces générations de touristes qui arpenteront nos domaines skiables dans quelques années : qui seront-ils ? d’où viendront-ils, et pour combien de temps ? que viendront-ils y faire ? et surtout : combien seront-ils ?

L'équipe de Montagne Leaders

 

Twitter Facebook Google Plus Linkedin